Kolda

Construction d’une école primaire

Programme

Cour, 5 salles de classes, 2 ateliers pédagogiques, bibliothèque, administration, sanitaires.

Maître d’ouvrage

Localisation

Budget

Surface

Date de projet

Phase

Équipe moe

Sambou Toura Dramé

Marsassoum (Sénégal)

80KE €

540 m²

2020

Concours

Lekena architectes / Oumou Abdallah

La future école de Marsassoum, un village retiré du Sénégal, s’inscrit dans un contexte particulier lié à l’analphabétisation croissante dans les villages et au nombre très limité d’établissements scolaires. Au regard de ce contexte, comment concevoir une école durable dans une zone reculée avec peu de moyens ?

La réflexion concerne d’abord un système constructif en terre avec des volumes simples. La proposition vise une architecture facilement réalisable par les artisans locaux avec peu de technicité et nécessite très peu d’outils.

Trois bâtiments s’organisent autour d’un arbre existant. Deux failles fragmentent les volumes bâtis ; au sud pour l’entrée de l’école et à l’ouest pour l’accès secondaire. Elles offrent des perspectives sur le village et ouvrent subtilement sur le cœur de l’école. Toutes les classes et les ateliers donnent à voir sur la cour et son arbre imposant. Les différents volumes sont liés par une galerie, une bande épaisse de circulation ponctuée d’assises propices à la lecture.

La structure est en Briques de Terre Compressée, ce qui permet à la fois d’avoir une bonne inertie thermique ; d’intégrer une lame d’air de rafraîchissement naturel des murs ; d’avoir une structure porteuse qui fait office de façade, soigneusement calepinée. Ce processus de construction en BTC permet de valoriser la terre locale tout en augmentant ses performances structurelles. La double charpente de l’école permet également de ventiler la couverture en tôle. Ce choix de la tôle est non seulement dû à l’économie du projet mais également au savoir-faire des artisans locaux.

Retour en haut